Son /
Vidéo /
Photo /
 
 
`
 
Pour voir la vidéo de présentation du Phonorama Subjectif, cliquez sur l'image ci-dessous

 

LE PHONORAMA SUBJECTIF, CREATION 2016.

DEROULEMENT :
Cette création se décompose en 3 phases : exploration, composition, mise en scène.
1. Exploration
Cette phase regroupe les étapes de rencontres, d'appel à contributions, de repérages, d’enregistrement et captation vidéo, de recherche documentaire.
Entre 4 à 6 semaines
2. Composition
Cette phase passe par un travail de tri et de synthèse des éléments recueillis (dérushage des enregistrements audio, synthèse des rencontres, des documents, etc…) pour faire ressortir les points marquants du territoire concerné, les angles d’attaque. Puis, s’engage le travail de composition à proprement dit.
Entre 6 à 8 semaines
3. Mise en scène
Cette phase aborde tous les aspects scéniques du concert : scénographie, éclairage/vidéo, sonorisation, ordre des morceaux, enchainements, etc… Etant donné tous les aspects techniques abordés, cette phase doit se dérouler dans une salle de spectacle équipée.
2X5 jours de résidences, avec au moins 2 semaines entre les deux.

 

1ÈRE ÉDITION :
la Ville de St Herblain est la première à s'être prêtée au jeu.
L'axe retenu a été de s'appuyer sur une traversée à pied de la commune, du Nord au Sud, depuis le Sillon de Bretagne jusqu'à la Loire. Le spectacle rend compte de ce trajet en marquant quelques arrêts à des endroits remarquables : la vallée de la Chézine, la Zone d'Atlantis, le marais de Tougas, par exemple.
Date de la première : le 22 mars 2016, à la Maison des Arts.
Une autre représentation a eu lieu le 17 septembre, à la Maison des Arts, dans le cadre des journée du patrimoine et du festival "Digital Week" de Nantes.

Cette création a été soutenue par la ville de St-Herblain et la maison des Arts de St-Herblain.

2ÈME ÉDITION :
La ville de Rezé.
La création a été présenté le 10 décembre 2016, pendant le festival Up !, temps de la Soufflerie (scène conventionnée de Rezé) consacré à un public jeune, et le 17 septembre 2017, durant les journées du patrimoine.
L'idée est donc de présenter Rezé au travers de la vision qu'en ont ses jeunes.
Participeront notament des élèves du collège de Pont-Rousseau, de élèves du Lycée Jean Perrin, une association de break-dance, une association de skateurs, le service jeunesse, le CSC Rezé-Chateau, l'école de musique, la médiathèque, etc...

3ÈME ÉDITION :
Le Chronographe.
C'est le tout nouveau musée de l'agglomération nantaise, consacré à l'archéologie.Comme beaucoup d'images ont été réalisée sur le Chronographe à l'occasion de son ouverture (notamment une série de photos de Sylvain Bonniol), c'est à partir de ce corpus que nous avons conçu notre création. Le public a pu la découvrir le 20 mai 2017, durant la nuit européenne des musées.

Ce dispositif peut se décliner sur tout type d'espace, urbain ou rural, à différentes échelles, commune, quartier, batiment.